Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Message par Invité le 8/7/2011, 11:52



SECRETS DE PIERRE
L'homme Σsoterique








Pénétrez dans un monde mystérieux...





Chers hommes, entrez... Entrez dans le cercle vicieux du secret.

Je suis l'homme Esotérique, celui qui à la réponse si on promet de ne rien dire...

Je veux garder secret tout ce que je sais, chaque chose que j'ai apprise m'a fait parcourir un périple fastidieux.


Je vais vous initier au monde de la vérité...

Apprennez à dissimuler votre étrange comportement.




Homme, apprenez à vous controler...


Cessez de lire les phrases de ce texte, mais si vous arrêtez...Vous resterez dans l'ignorance.







Je suis en train de lire sur votre visage, cette soif de curiosité qui vous habite. Je suis en train d'observer votre scepticisme.

Lisez ces lignes dans votre tête afin que personne ne sache...




Je n'ai pas de nom, personne ne sait qui je suis. Personne ne sait que si ce que je suis va être la source de nombreuses critiques et de terribles conflits...







Si vous voulez savoir...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Message par Youle le 8/7/2011, 12:08

C'est sympathique.
Belle mise en bouche d'un mystère éternel Wink

Un certains nombres d'auteurs (notamment Werber) fonctionnent comme ça : "Comment mon lecteur va t-il réagisr à cette phrase ?"

J'aime bien, c'est un exercice super intéressant !
@

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Champion of the World of GOLD MODEM ! Mais caché !

http://blog.chezleyoule.com/

La Terre coule, profitez !
avatar
Youle
Admin

Nombre de messages : 1928
Age : 27
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 24/02/2008

http://blog.chezleyoule.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Message par Fou le 8/7/2011, 12:42

C'est à la fois super intriguant, et en même temps j'ai le reflexe d'y être un peu réfractaire étant donné que ça me fait penser à tous ces sites chelous que l'on peut trouver sur Internet, désolé Embarassed

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Mieux vaut croquer la vie à pleines dents que vivre ses dents pleines à croquer (ce qui ne veut strictement rien dire).
avatar
Fou
Admin

Nombre de messages : 5335
Age : 25
Localisation : Au beau milieu de nulle part, puis à droite sur 500 mètres
Date d'inscription : 02/03/2008

http://www.tomberduciel.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Message par Invité le 8/7/2011, 14:55

Merci Smile

J'essaye justement de jouer avec les ressentis du lecteur, qu'il "fasse un peu parti de l'histoire"... Qu'il soit entrainé dedans.
jouer sur la psychologie de la personne...
Exactement comme tu le décris Youle.

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Message par Luce le 8/7/2011, 15:11

C'est chouette, mais je ne suis pas très fan de ce genre de style justement. Le fait de s'adresser au lecteur, j'aime pas. Mais ce n'est que mon avis sur le genre.
En tout cas, bel effet de mystère.
Meme si je me suis dis "beurk" en voyant le genre... bin j'ai lu jusqu'a la fin.

Doing
avatar
Luce
Amis Artiste

Nombre de messages : 626
Age : 24
Localisation : Quelque part entre le ciel et la terre...
Date d'inscription : 29/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Message par Invité le 9/7/2011, 09:21

Merci mais je m'en fou que les gens aiment ou n'aiment pas (et tant mieux si les avis divergent), mon but c'est leurs faire ressentir des choses. J'aime beaucoup jouer sur les émotions.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Message par Invité le 9/7/2011, 09:46

voici d'autres textes de secrets de pierre
c'est pas top mais j'avais fait de mon mieux à l'époque...

(une suite mais dans le désordre)
On m'as beaucoup critiqué sur le premier texte que je poste juste en dessous du coup je le met quand même mais je voulais le supprimer.... défoulez vous x)





...Imagine Le monde sans couleurs...




Je suis né aveugle, dans un monde obscur, en passant toute mon enfance à me construire un monde que pour moi-même. Ce monde que les autres ne voient pas. Cet univers, je le vivait constamment, les choses autour de moi je me les imaginaient tout simplement. je visualisait dans ma tête les textures que je touchaient de mes mains, je reconnaissait la forme mais évidemment pas le coloris. Les sons m'attirent, les odeurs me fascinent, a chaque fois que je me trouve dans un endroit différent je cherche à comprendre d'où viennent ses odeurs que je puis sentir et ses sons que je puis entendre. Mon monde est peuplé de sensations... de textures, de sons ,de gouts et d'odeurs, de bien et... de mal .Un monde ou je ne connaissait pas les détails juste l'ensemble de ce qui se situait autour de moi, où je ressentais des mouvements d'objets curieux et où j'entendais le son des corps surgissant de toute part, jusqu'à m'embrouiller et sans savoir d'où ils provenaient. Ces ressentis comme des frissons quand quelque chose me touche, mon interrogation sans pouvoir percevoir ce que cela pouvait être. Je vis toujours dans la surprise, souvent angoissante, quand on ne peut percevoir ce que les autres peuvent. Je me sentait toujours très seul parmi les gens autour de moi , j'était triste de ne pas pouvoir lire comme les autres, j'était malheureux de ne pas partager ce qu'ils trouvaient magnifique. Mais j'étais plutôt quelqu'un d'optimiste me disait t'on, je voyait la vie en « rose » comme le dit l'expression, même si le rose j'avais du mal a imaginer a quoi il pouvait ressembler. On me disait que j'étais très voir trop gentil avec les gens, que je savait les comprendre et que je voyait bien avec mon cœur. Cependant on me reprochait d'être bizarre, mystérieux, que je m'exprimait peu, toujours distrait par les bruits autour de moi. Cependant un jour quelque chose d'incroyable survint sans aucune raison, me réveillant, un matin, mes yeux étaient endoloris, puis en entrouvrant les paupières je sentit une étrange lueur, cette lueur s'intensifia de plus en plus, c'était éclatant, c'était de la lumière ! Je n'avais jamais ressentit cela auparavant... Un instant vraiment étrange... je suivit mon regard vers cette lueur et de plus en plus je distinguait des formes autour d'elles, jusqu'à devenir très précises... Je ne comprenait pas ce qui se passait et sa me faisait même peur, je perçut des formes à distance alors que cela m'était impossible, je ne put m' empêcher de me hisser de mon lit, distinguant les formes autour de moi je me dirigeait vers cette lueur sans me cogner. Plus je m'approchait plus cela était intense et me faisait mal aux yeux. La lueur venait d'une fenêtre et les formes autour de moi se vêtirent de drôles de nuances, certaines plus lumineuses que d'autres, c'était vraiment très joli. les volets était fermés et ma curiosité m'amenait à les ouvrir, et à ce moment précis, cette lumière m'éblouissait fortement et je reculait, trébuchant, je senti ma bouche s'ouvrir et lancer une forte exclamation, j'avais le cœur qui battait très fort. J'étais stupéfié, et parce que là je restais bouche-bé, admirant la lumière du jour et la splendeur des milliers de nuances qui m'entourait [...]



Sur ce deuxième texte je me suis inspiré d'un rêve que j'ai fait une nuit





L'oiseau bleu



Je suis entré dans le rêve de cette jeune fille, je ne voyait pas bien clair au début. Je ressentais les vibrations que procurait sa respiration, à l'intérieur de son crâne, jusqu'à attendre qu'une porte s'ouvre pour poursuivre ma quête des rêves. Je la voyait cette jeune fille, étendue sur son lit. Elle m'était distante presque impossible à saisir...Ma vue s'éclaircit peu à peu, J'essayai de m'approcher d'elle dans l'obscurité du lieu, une seule source de lumière venant d 'une minuscule ouverture, éclairait un petit espace où se dissimulait une table en bois usé ou était posé une cage qui abritait, à l'intérieur, un petit oiseau bleu... le lit ou elle était allongée était dénudé, rapiécé dans les coins, Cette fillette était très mince, la mine cadavérique, elle semblait extrêmement fragile ... des larmes coulaient sur ces joues et ces vêtements étaient déchirés, je voyait comme des cicatrices sur sa peau... Je senti comme une boule qui apparaissait dans ma gorge, et je ne pût m'empêcher de détourner mon regard vers l'oiseau, je voyait de mieux en mieux.. Soudainement, la jeune fille me demanda avec un ton suppliant : « s'il vous plait, pouvez vous ouvrir la cage, s'il vous plait.... » je m'exécutait, je m'approchait de la cage et je l'ouvrait. Sa voix était douce et aussi fragile que son apparence...
J'eus un ressentiment étrange, je sentit une présence derrière moi... L'ombre d'hommes apparurent, je me retournait, une main venait se poser sur mon épaule, et le personnage me transmettais d'une voix rauque : « Referme la cage »







Le rêvede Nathan


les camarades peuvent continuer à ignorer. Ils ne savent rien de tout ce que je peux bien faire à côté des cours. Ils parlent méchamment de moi derrière mon dos, ce qui commence à énerver. Ils me regardent tous comme une bête curieuse. Une fois Nathan avait fait en sorte que je ne sorte pas du lycée. Il venait me déranger dans ma parcelle de tranquillité. Je me levait et partait. Il me suivait derrière en parlant dans le vide, en me ridiculisant, je continuait ma route pour sortir de ce maudit bahut. Quand je pût enfin m’en dépêtrer, je m’arrêtait dans un coin en émettant un souffle d’espoir. Cette nuit j’avais l’intention de lui faire une petite visite amicale… Il commençait sérieusement à me pomper l’air. Il fallait qu’’un jour je me révolte. Je frottais mes mains et je mordait mes lèvres en y faisant ressortir un petit sourire de sadique.
- vengeance… en silence…
Une fois rentré chez moi, je me posait paisiblement, commençant à méditer. je me concentrait , jusqu’à ce que j’arrête complètement de penser . Tard le soir, Je me sentais fin prêt à partir et je me préparais en me vêtant de mon costume et de mon chapeau noir. Je prenait ma canne et je sortit de chez moi, il faisait bien nuit. Très bonne heure, je me servait du mécanisme de la boule pour me montrer ou il se trouvait. Je m’arrêtait devant chez lui et je m’incrustait en discrétion par la fenêtre entrouverte de son salon. Je faisait très attention de ne pas me faire repérer. Je marchait sur la pointe des pieds et je retenait ma respiration. Ma canne indiquait une pièce au fond d’un couloir. Je prenait bien soin à longer les meubles le long du chemin. La porte était entrouverte, et je pénétrait dans la pièce avec discrétion… Je l’aperçu devant, la tête dépassant de sa couverture, et je faisait très attention en m’approchant de lui, mais je n’eu pas grande inquiétude, il semblait déjà profondément endormi. Je m’arrêtait devant lui et je passait ma main au dessus de son crâne. Je devint nuage du sommeil, m’infiltrant a l’intérieur de son cerveau.
Le rêve de Nathan. Il était plutôt intriguant, d’un véritable réalisme... Il discutait avec un homme sur une place pavée autour de maisons en pierre. Entre-elles se trouvaient de toutes petites ruelles très étroites. Les fenêtres des maisons étaient très grandes, sans volets. C’était un endroit bien étrange, ou qui existait, mais que je ne connaissait pas. Il s’y trouvait une grande statuette au centre d’une fontaine représentant un bonhomme aux yeux verts
Je pris bien soin de mec cacher derrière la fontaine, je m’assis le long et je laissait mes oreilles aux aguets. Je réfléchissait à la manière dont je pourrais me venger. J’écoutait en même temps la conversation … Nathan demandait à cet homme :
-… il faut réparer le collier
-Je ne peut pas t’aider , je suis occupé en ce moment
J’eu une idée lumineuse. je longeait la fontaine et je traversait la place sans faire de bruit en me positionnant à un coin de mur. Je tendait ma main vers le collier brisé qu’il tenait à la main. Le collier s’envola et atterrissait au creux de ma main. Je le mit à l’intérieur de ma canne…Nathan les yeux globuleux regardait d’un air ahuri l’endroit ou je me trouvait, me retournant contre le mur je ne pût m’empêcher d’échapper un éclat de rire. Il s’empressa de se bouger et alla là ou je me cachait, je m’enfui et je traversa la ruelle en courant. Arrivé au bout j’aperçu un immense bâtiment effrayant. Une bâtisse en pierre sans ouverture mais juste une grande porte se situait face à moi. Nathan courait vers ma direction et j’avançait vers la porte, un écriteau juste à côté indiquait «interdiction d’entrer » je m’arrêtait devant et je me retournait. Nathan s’arrêtait devant moi.
- Alors comme ça s’était toi ! Rend le moi !!
- vient le chercher… à l’intérieur…
je pris ma canne et d’un coup à terre j’ouvrait la porte derrière-moi
- vient, suis moi !!
je commençait à sourire en voyant son air terrorisé
- tu ne veux pas le récupérer ?
et il me répondait :
-t’es fou ou quoi ! Je ne rentre pas là-dedans !
Je regardait un petit coup derrière moi et je me retournait en entrant à l’intérieur de la batisse. Je ne risquait rien, c’est-ce qu’il y avait d’amusant !. Je m’arrêtait au centre d’un immense hall vert lugubre. Des colonnes gigantesques entourait l’immense salle. J’attendais que Nathan vienne me rejoindre.
-Je t’en supplie au nom du ciel, il est précieux!
Je n’avait pas l’intention de m’en aller ailleurs. Cet endroit me paraissait déjà d’un certain gout funeste. Je pris ma canne flamboyante et je la dirigeait vers lui,
-vient vers moi…
Il me regarda d’un air méchant et se jeta brusquement sur moi. Instinctivement je le dégageait de moi et il tomba sur les deux mains le fessiers frôlant le sol. Je tendit les mains vers le haut faire apparaitre des ficelles invisibles qui attaquaient Nathan , s‘enroulant autour de son corps
-Je t’en supplie !
Il se débattait comme un pauvre animal sans défense. Je sentit sur le coup ma montre vibrer : mince !! Il fallait que je déguerpisse en vitesse… avant qu’il se réveille. J’avait dû y aller un peu trop fort…
je m’envolait donc et je réapparu extérieurement à son corps. Je me dépêchait de partir de sa chambre avant qu’il ne se réveille. Je revenait à l’extérieur en faisant toujours attention à ne pas faire le moindre bruit. Sortant de chez lui, je rejoignit tranquillement mon domicile. Je souriait, tellement ça ma fait plaisir de le voir se plier devant moi. Si seulement ça n’aurait pas été qu’un rêve !
Rentrant chez moi, je n’allait pas rejoindre mon lit, je m’installait paisiblement dans ma salle de recherches. Je n’était pas fatigué, je pouvait lire quelque-chose. J’enlevait mon manteau en le mettant sur mon siége et mon chapeau je le posait sur ma table, ayant la fainéantise de me relever et de l’accrocher au porte manteau. Je posait ma canne et je le dévissait. Je récupéra le collier brisé à l’intérieur. J’aurais bien aimé le lui redonner juste pour me marrer un peu !! . Je le posait sur le côté, je pris mes lunettes rondes et je pris un livre devant moi.
Quelques heures après, je fût entrainé dans la foule d’élèves qui rentrait dans le lycée. Je pût l’apercevoir à l’extérieur me regarder bizarrement. Je restait pas loin de l’entrée en attendant qu’il rentre. Il s’arrêta avec sa bande d’amis à cet endroit. Je m’approcha de lui . Il m’adressa d’un air blasé qui semblait fortement exagéré :
-Qu’est-ce t’as toi ?… Casse-toi
C’est bien la première fois que j’osait m’avancer vers lui, mais j’en ressentait un plaisir immense à le faire. Je regarda ma poche et je pris le bijou dedans.
- Tient ton collier.
Il fit des yeux globuleux et tendait une main qu’il ne regardait même pas. Ses yeux semblaient faire de sauts entre le collier et ma tête, puis dune expression sceptique :
-c’est quoi ce délire ? Attends je comprends pas !
-bah, tu ne te souviens plus… je te l’avais « emprunté », je te le rend…
Je souriait exagérément. Les autres me regardaient bizarre mais j’aimait leurs comportement. La sonnerie sonna et je parti.
-hey, mais attends deux secondes ! Comment tu t’y est pris ?! c’est impossible je n’est pas bougé cette nuit ! Et puis le collier… Ah la vache de merde !
C’est bien la première fois qu’il semblait s’intéresser à moi. Quel idiot ce gars là. Pendant le cours je ne voyait que les regards se poser sur moi, c’était… Très énervant. Nathan semblait très vexé de ma présence. Il jetait des petits regards de victime sur moi de temps en temps. A mon avis vu le comportement des autres, il à dû tout leurs raconter . Et mon intuition c’est révélée exacte à la sonnerie habituelle de fin des cours. Je sortais, faire mon rituel parcours dans la cour de récré, jusqu’au banc qui m‘était destiné. Depuis que je l‘empruntait , personne ne semblait le prendre.
- la bête de l‘apocalypse !
Eh bien, je ne m’attendait pas à ça tout de même. Le crédule de Nathan montrait le collier aux autres, et ses nanas se retournaient me jeter des regards de vipères. Je leur lançait :
-vous voulez ma photo ?
Ce n’étais pas qu’une impression qu’on me prenait pour le diable. De toute manière ça ne pourras pas être pire. Puis après tout j’ai pût faire ce que j’ai toujours « rêver » de faire. Du coup je me foutais un peu d’eux, j’en avait marre de leurs remarques de gamins.

...... 2010
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Message par Youle le 9/7/2011, 10:21

Tu écris beaucoup sur le ressenti, le sentiment que procure une situation à un personne particulière, bien qu'ils restent chacuns les clichés de la situations, les ressentis sont fort, j'aime bien Smile
La deuxième me laisse un sentiment de "non-fini" mais elle reste néanmoins ma préférée @

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Champion of the World of GOLD MODEM ! Mais caché !

http://blog.chezleyoule.com/

La Terre coule, profitez !
avatar
Youle
Admin

Nombre de messages : 1928
Age : 27
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 24/02/2008

http://blog.chezleyoule.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Message par Youle le 9/7/2011, 10:22

Oulala, je me relis... Je mais des "s" la où il faut pas et j'en mets pas là où il en faudrait, une catastrophe !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Champion of the World of GOLD MODEM ! Mais caché !

http://blog.chezleyoule.com/

La Terre coule, profitez !
avatar
Youle
Admin

Nombre de messages : 1928
Age : 27
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 24/02/2008

http://blog.chezleyoule.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Message par Invité le 9/7/2011, 15:07

Oui pour la deuxième j'avais fait une suite...
Si cela vous fait ressentir des choses c'est cool puisque c'est ce que je souhaite partager...
Loool de toute façon au niveau des s ça ne peut pas être pire que moi !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Message par Oline02 le 17/8/2011, 13:09

J'adore ton style d'écriture, à la fois sensible et mystique, on est vraiment pris dedans! J'aimerai bien avoir son pouvoir (mais juste pour blaguer bien sûr! ^^) , je crois que tu m'en avais déjà fais lire certains non?
avatar
Oline02
Intégré

Nombre de messages : 52
Age : 24
Localisation : Ca dépend des jours... semaine ou week end?
Date d'inscription : 11/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secrets de Pierre (L'homme Σsotérique)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum