Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Lyryana le 4/5/2008, 06:52


Je suis si angoissée. C’est normal, j’ai peur. Et je l’aime. Mais pourquoi, pourquoi, nous sommes fous... Nous ne devrions jamais prendre autant de risques pour nous voir. Mais est-ce qu’on peut décider ? Mon coeur meurt et se lamente lorsque nous sommes séparés. Oui, j’ai un coeur. J’ai beau être mort, la souffrance est toujours là, parce que je respire, parce qu’il me fait vivre. Je ne peux pas exister sans lui.
Je jette un coup d’oeil à la lune bleue, ronde et immense au dessus de moi. Sur ce rocher, j’attends. Mon manteau tombe en vagues sombres autour de moi. J’ai froid, ma nuque est douloureuse, mes membres ankylosés. Mais il viendra. Il viendra, je le sais. Il me l’a juré. Et j’ai confiance en lui.
Les heures s’égrènent et coulent, et toujours aucune trace de lui. Je retiens avec peine mes larmes. Mais bon sang, que fait-il... Pourquoi n’arrive-t-il pas ? Mes yeux noirs me brûlent à force de fixer la route pierreuse. J’ai eu le temps de tout enregistrer : les lueurs argentées des cailloux, les fourmis grimpant entre les pierres, le thym et la lavande embaumante qui pousse. La terre sèche, le murmurre des pins, le bruit de l’eau qui coule. La biche qui vient s’abreuver, le renard qui chasse, le coucou qui chante. Mais le loup se tait. Aucun buisson ne se dérange, aucune ombre, aucune forme. Tout est immobile, figé, silencieux. La vallée m’entourre, m’enserre et m’étouffe comme dans un piège. Wolf, par pitié, vient... J’ai peur... Et le soleil, le soleil qui va se lever, tu le sais que je ne peux pas le supporter, ni moi, ni ma race...
4 heures sonnent dans le village. Je n’en peux plus, je me suis levée et je fais les cents pas. Mille questions harcelantes et terribles me suivent et me pourchassent. Où est-il ? Que lui est-il arrivé ? Pourquoi est-ce qu’il ne vient pas ? Pourquoi j’ai envie de pleurer ? Mon amour, mon amour, je désespère, dis moi que tu ne m’as pas abandonné, que tout va bien...

Oh ! J’aurais tellement, tellement voulu y croire !

A cinq heures, je me préparais à m’en aller rejoindre les miens et à penser, encore, la peur au ventre, mon impatience s’étant muée en une inquiétude désespérée et une incertitude rageuse. Les premières lueurs de l’aube se dessinaient sur les montagnes bleues et grises qui se teintaient de rose et d’or. Je grommelai, et rabattant ma cape sur mon visage, je commençais à fuir.
C’est à cet instant précis que je me rendis compte que je n’étais pas seule.
- Wolf ! M’exclamai-je avec joie en me retournant.
Mais non, ce n’était pas Wolf.
Je reçus un coup formidable en plein visage qui me fit perdre l’équilibre. Avec un cri de surprise, je tombai à demi-évanouie. Le sang giclait de ma joue. Mais je ne pouvais plus rien faire. L’homme m’entrava avec des chaînes en argent. Ah, le salaud. Il connaissait les moyens pour m’affaiblir. A travers le flou de mes yeux, je vis sur sa poitrine briller le pendentif des hunters, un H, un arc et une flèche d’argent croisés. Oh non, un chasseur... Alors qu’il me traînait par le col, j’entendis sa voix venir de sous son immense chapeau, qui me murmurrai :
- Eh non, ma jolie, Wolf ne viendra pas, ce soir... Il ne viendra plus, c’est fini.
Cela me suffit. Je sombrai dans la douleur la plus profonde et la plus foudroyante.

Lorsque je me réveillai, j’étais en prison. Les mains liées, attachées contre ce mur poussiéreux et sale, je ne pouvais pas bouger. Rugissant de rage, je secouai la tête pour libérer mon visage de la masse de cheveux noirs qui le couvrait. Et je hurlai.
Je hurlai, parce que mon regard venait de rencontrer une croix en argent monumentale et terrifiante, dans laquelle se reflétait le soleil. Et cette vision faillit m’arracher les pupilles. J’avais tellement mal qu’il me semblait que ma boîte crânienne implosait, comme si on m’avait transpercée d’une flèche par l’oreille. C’était tellement insupportable que je me frappais l’arrière de la tête contre le mur pour que ça passe. Mais je criais toujours, d’un horrible cri perçant de douleur. Et on m’interrompit.
- Arrête... Arrête, MAIS ARRÊTE ! DE TOUTE FACON ON EST MORT !
Serrant les dents et étouffant mon cri entre mes genoux, je tournai mes yeux vers celui qui venait de parler. C’était une femme, enfin, ce qu’il en restait. Ses cheveux blonds étaient tellement sales qu’ils lui collaient à la peau. Sa tunique, auparavant balnche, était maintenant grisâtre et déchirée. Tout comme moi, elle était attachée, par les mains et les pieds. Les siens étaient si serrés que des plaies béantes et infectées lui en tenaient lieu à la place. C’était horrible à voir. Elle me faisait presque pitié. Petit à petit, à force de la regarder, ma douleur s’apaisa, comme si elle s’en emparait. Des larmes roulèrent le long de ses joues, et c’est à ce moment là que je m’aperçus de la paire d’aile froissée, brisée et sanglante qui l’encadrait. Un ange.
- Quel est ton nom ? Demandai-je.
- Je me souviens encore que c’était Selwyn Laurana.
- Et pourquoi es-tu ici ?
- Parce que nous vivons dans un monde injuste, arbitraire et peureux, où il n’y a pas de place pour les gens comme moi. Vois-tu, je suis un ange, et je suis descendue du ciel contre la volonté de Dieu. Et voici mon châtiment, je le mérite.
- Pourquoi es-tu descendue ? Tu ne te plaisais pas, là bas ?
Un sourire amer orna son visage. Elle marqua une pause, puis, la voix enrouée, elle leva ses yeux brillants de larmes vers moi.
- Je te jure, je te jure que j’étais heureuse, là haut, loin de la peur et de ce monde... Je te jure que j’ai toujours regretté de l’avoir quitté, d’avoir désobéi, de ne pas avoir su me contenter de ce que j’avais...
- Mais encore ? M’impatientai-je.
- Marc Galadheen.
Je la regardai, et le sourire qu’elle avait se figea dans une étrange moue, tandis que son regard se perdait dans l’espace.
- Il s’appellait Marc Galadheen. Et je l’aimais. De tout mon coeur. Plus que mon Dieu, plus que la mort. Je ne craignais rien, l’avenir me paraissait possible, l’amour et l’espoir m’aveuglaient... Et puis un beau jour, il m’a dénoncée, et on m’a enfermée ici. Loin de lui, loin de tout. Il m’a trahie, il s’est bien servi de moi et maintenant, j’en paye le prix. Et crois-moi, je le paye bien.
Elle se tut, dégoûtée. J’avais du mal à y croire. Tout cela me paraissait trop cruel, trop monstrueux... Trop humain, peut-être. J’étais écoeurée, et désolée. C’est comme ça, devant la mort. On prend le temps d’avoir des émotions et de réfléchir. On peut avoir du coeur, quand on a plus rien à perdre.
Le temps passa, sans qu’aucune de nous ne dise un mot. Puis, à onze heures, un garde vint me détacher. Mon coeur se serra, et je jetai un dernier regard à ma compagne d’infortune. Elle sursauta, se leva et se jeta contre les barreaux, comme pour me retenir. Elle haletait.
- Dis... Dis-moi, est-ce que tu penses que Dieu va me pardonner ?
Je la regardai, étonnée, sans voix. Puis je me résolus à lui dire ce que je pensais et, peut-être, lui rendre la vie.
- Je ne crois pas à ton Dieu. Mais si par hasard il existe, et qu’il est dans son essence même de pardonner et de donner l’amour, alors sois sans crainte : il t’accueillera dans son royaume avec la plus grande joie.
Elle ouvrit la bouche, et des larmes de bonheur remplirent ses yeux. Moi, je marchais sans un bruit vers mon avenir, à travers ce corridor de cellules. Et je n’avais que pour seule compagnie le bruit des sanglots de l’ange que je venais de sauver. Tant mieux, j’aurais au moins fait une bonne action avant de mourir.

On m’ammena devant la porte d’une arène, en plein soleil. Ah, voilà quel était mon châtiment. On allait me brûler. De l’autre côté, je vis quelqu’un comme moi, un autre prisonnier, qui allait subir mon sort. Pauvre homme. Il devait être terrifié.
Moi, je n’étais pas terrifiée, j’attendais seulement mon heure, dans le silence. Je n’avais pas peur de la suite. J’avais perdu l’homme que j’aimais, et j’allais mourrir pour l’avoir aimé. Je ne pouvais en être que fière.
La porte s’ouvrit, et le soleil me frappa de plein fouet, me brûlant le visage et les bras.
Ah, quelle douleur, quelle horrible douleur... Je sens ma chair s’arracher par lambeaux rouges, tandis que j’avance, titubante, me protégeant du mieux que je peux... Des cris, toujours des cris, la foule enthousiaste qui hurle, le rire démoniaque de Phillipe Von Harsen, le hunter qui m’a capturé, mon propre gémissement qui sort de mes lèvres... Et son cri de douleur à lui.
On dirait un hurlement de loup. Je relève la tête, et rencontre son regard.
C’est Wolf.
C’est Wolf, il est là, il me regarde, deux poignards d’argent plantés dans le dos et le ventre. Il tremble, il gémit, il est à bout de forces. Son sang gicle partout. Mais je vois son regard, entre ses tempes où coule la sueur de sa vie, sur son front brillant, on se regarde, on se voit ! Wolf !
- Wolf ! Wolf, mon amour !
- Selene !
Il court, je cours, nous ne sentons plus la douleur. Elle est là pourtant, intense, insupportable, grimançante, elle nous tire les larmes, mais on s’en fiche. L’important est que nous puissions nous atteindre. Nous sommes si loin l’un de l’autre... Mon visage me brûle et se déchire, ma gorge devient sèche, mes jambes faiblissent, mais l’énergie du désespoir est plus forte que tout. Ma langue brûle et saigne, je tremble, mais je n’abandonne pas. Je suivrais jusqu’au bout du monde, et en Enfer, s’il le faut.
Soudain, il pousse un cri de douleur et se cabre en tombant à genoux. Une flèche, décochée par le hunter, vient de lui rentrer dans le dos. Il est furieux de ne pouvoir nous achever tout de suite. Mais non, je refuse.
- Selene ! Selene, vite, vite !
Ah ! Une flèche perce ma cuisse de part en part. J’ai mal, j’ai tellement mal, je tombe. Ma chair est ravagée, des traînées de sang de suivent, comme un ruisseau écarlate. Je suis épuisée, et je tombe face contre terre. Et pourtant, je le jure, je ne me suis jamais sentie aussi vivante que maintenant. Jamais. Je n’abandonnerais pas.
Tous les deux au sol, nous commençons à ramper l’un vers l’autre. La foule s’agite, énervée et excitée de notre mort ralentie. Le soleil attaque mon dos, maintenant. J’ai chaud, et j’ai si froid... Mais je vis ! Je vis, et je resterais vivante !
Nos mains se frôlent, se touchent, s’attrapent enfin. Je hurle de joie, mon coeur explose. Une nouvelle flèche tombe au creux de mes reins, et je hurle à nouveau. Mais je m’en fous, il est là. D’un coup sec, il me relève, et me serre contre son coeur. C’est bon, maintenant, je peux mourir. Nous sommes invincibles, plus rien ne compte. Les membres secoués, la voix se perdant, si faible, si étouffée, je lui caresse les cheveux, ses magnifiques cheveux noirs, sa fourrure de loup. Il me sourit, plein de larmes, et m’embrasse là où il peut m’atteindre, autant qu’il peut, tant qu’il le peut, pour ne pas me perdre. Je l’entends qui me murmurre :
- Pardonnes-moi, pardonnes-moi, j’ai échoué... Je t’aime, je t’aime tellement...
Je m’agrippe à lui, je sens mon âme qui s’arrache avec peine de mon corps. Non, non, pas encore, pas encore...
- Wolf... Wolf..., dit ma voix qui se meurt. Tu crois que... Un jour... Les lycans et les vampires pourront s’aimer en paix... ?
Il me sourit, de son magnifique sourire éclatant, de tout son coeur, de tout son amour. Il me sourit, je lui rends son sourire, il m’aime. J’ai la fièvre, mes yeux commencent à se révulser. Alors, il me prend la main, et me dit :
- Un jour, dans un autre monde, cela sera possible. Je te le jure. Et nous serons là, triomphants, pour leur montrer qu’ils ont eu tort. Car nous vaincrons, Selene. Je te le jure.
Mon coeur est apaisé, mon âme est repue de bonheur. Je sens le poids de ma tête basculer en arrière, et je meurs nerveusement. Mais je sens encore sa main contre la mienne, comme une brûlure immortelle. Il la serre si fort, qu’il me la briserait. Je le sens qui place le poignard d’argent dans ma main. Il se frappe trois fois, puis s’écroule sur moi. Des ténèbres froides m’engloutissent, et je succombe.

C’est moi qui l’ai tué, c’est moi. Ce n’est pas eux, c’est nous qui avons accepté la mort. Et ils ne nous vaincront jamais. Car nous sommes morts ensemble et resteront ensemble pour l’éternité, dans un monde sans bien ni mal, ou anges et démons, lycans et vampires peuvent s’aimer. Et ce monde, un jour, sera aussi le leur. C’est une promesse, Wolf. Ce sera aussi le leur.





Dernière édition par Lyryana le 8/5/2008, 19:48, édité 2 fois
avatar
Lyryana
Futur Artiste

Nombre de messages : 1467
Age : 24
Date d'inscription : 27/02/2008

http://daughter-of-love.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Vrogar le 4/5/2008, 09:33

Beuh... J'ai toujours détesté les histoires à l'eau de rose :/
avatar
Vrogar
Artiste Maudit

Nombre de messages : 2382
Age : 24
Localisation : Rueil Malmaison
Date d'inscription : 14/03/2008

http://vrogar.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Invité le 4/5/2008, 09:34

Eh bien..Quelle...Plume! oO! Même si tu connais mon aversion pour l'amourosité. x)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Lyryana le 4/5/2008, 15:36

C'était à la demande de Nere, j'ai essayé de répondre à ses attentes ^^
Ah mais j'ai pas de chance, vous êtes pas romantiques u_u M'enfin c'est pas grave, je gère, je gère..
avatar
Lyryana
Futur Artiste

Nombre de messages : 1467
Age : 24
Date d'inscription : 27/02/2008

http://daughter-of-love.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par blueeangeel le 4/5/2008, 15:56

C'est magnifique Shocked Comme toujours l'amour triomphe!!! J'adore ton histoire, en plus je savais que la jeune fille était une vampire^^.
avatar
blueeangeel
Intégré

Nombre de messages : 129
Age : 26
Localisation : Là, où il n'y a, ni bien, ni mal
Date d'inscription : 28/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Vrogar le 4/5/2008, 20:59

Toujours et encore des vampires Neutral
avatar
Vrogar
Artiste Maudit

Nombre de messages : 2382
Age : 24
Localisation : Rueil Malmaison
Date d'inscription : 14/03/2008

http://vrogar.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Fou le 4/5/2008, 21:10

Et alors, ça te dérange ? ^^
Je dois avouer ne pas l'avoir encore lu, je m'y met dès que j'ai le temps, promis !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Mieux vaut croquer la vie à pleines dents que vivre ses dents pleines à croquer (ce qui ne veut strictement rien dire).
avatar
Fou
Admin

Nombre de messages : 5335
Age : 24
Localisation : Au beau milieu de nulle part, puis à droite sur 500 mètres
Date d'inscription : 02/03/2008

http://www.tomberduciel.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Vrogar le 4/5/2008, 21:14

Oui, ca me dérange -.-"
avatar
Vrogar
Artiste Maudit

Nombre de messages : 2382
Age : 24
Localisation : Rueil Malmaison
Date d'inscription : 14/03/2008

http://vrogar.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Lyryana le 5/5/2008, 16:32

Tu sais quoi ? Au lieu de te plaindre tout le temps, donne moi un sujet d'écriture qui te plaise !
avatar
Lyryana
Futur Artiste

Nombre de messages : 1467
Age : 24
Date d'inscription : 27/02/2008

http://daughter-of-love.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Vrogar le 5/5/2008, 18:59

C'est pas moi qui écrit, si j'en ai un qui me plait, je le fait :/
avatar
Vrogar
Artiste Maudit

Nombre de messages : 2382
Age : 24
Localisation : Rueil Malmaison
Date d'inscription : 14/03/2008

http://vrogar.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Lyryana le 5/5/2008, 19:06

Alors chuuut.
avatar
Lyryana
Futur Artiste

Nombre de messages : 1467
Age : 24
Date d'inscription : 27/02/2008

http://daughter-of-love.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Skilos le 6/5/2008, 19:00

Joli, Une histoire d'amour,
Pas mon genre preferé mais cela reste quand meme bien beau...
Tu Gere dans ce domaine Bravo

Les Vampires ? Pourquoi toujours essayer de rendre ce qui est mauvais bon ? Les Vampires, forme de vie certe puissante mais qui se nourit de la vie d'innocents, un vampire pouvant etre assimilé a des hommes mauvais tels les grands maestros des horreurs de l'Histoire.
Vampire = "Attrapez la! Brulez la!" rabbit

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Il faut vivre comme on pense, sinon, tôt ou tard, on finit par penser comme on a vécu. »
Paul Bourget
avatar
Skilos
Modérateur des Artistes
Modérateur des Artistes

Nombre de messages : 1252
Age : 26
Localisation : Le Corps en France le Coeur a Chypre
Date d'inscription : 06/05/2008

http://www.opk.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Lyryana le 6/5/2008, 19:14

Je n'en fais pas des êtres du bien, il ne l'ont jamais été n_n
Ils sont du côté du mal, c'est vrai, seulement il y a deux tendances chez moi : celle qui aime les Anges (le bien) et celle qui aime les Vampires (le mal).
J'essaie de garder l'équilibre avec le positif et le négatif, pour compenser les forces ^^
avatar
Lyryana
Futur Artiste

Nombre de messages : 1467
Age : 24
Date d'inscription : 27/02/2008

http://daughter-of-love.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Skilos le 6/5/2008, 19:18

Alors je veut une histoire d'anges !!! avec la princesse ange qui aime le prince Kenange ... (ca sent pas Barbie ? )

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Il faut vivre comme on pense, sinon, tôt ou tard, on finit par penser comme on a vécu. »
Paul Bourget
avatar
Skilos
Modérateur des Artistes
Modérateur des Artistes

Nombre de messages : 1252
Age : 26
Localisation : Le Corps en France le Coeur a Chypre
Date d'inscription : 06/05/2008

http://www.opk.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Lyryana le 6/5/2008, 19:20

Mdrrrrrr !
Tu veux une histoire d'anges ? OK ^^
Je m'y mets Very Happy
avatar
Lyryana
Futur Artiste

Nombre de messages : 1467
Age : 24
Date d'inscription : 27/02/2008

http://daughter-of-love.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Skilos le 6/5/2008, 19:39

AU boulot! Boom

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Il faut vivre comme on pense, sinon, tôt ou tard, on finit par penser comme on a vécu. »
Paul Bourget
avatar
Skilos
Modérateur des Artistes
Modérateur des Artistes

Nombre de messages : 1252
Age : 26
Localisation : Le Corps en France le Coeur a Chypre
Date d'inscription : 06/05/2008

http://www.opk.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Youle le 6/5/2008, 19:44

Flood : Au fait ça veut dire quoi le russe de ta signature ? (si c'est du russe ^^)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Champion of the World of GOLD MODEM ! Mais caché !

http://blog.chezleyoule.com/

La Terre coule, profitez !
avatar
Youle
Admin

Nombre de messages : 1928
Age : 27
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 24/02/2008

http://blog.chezleyoule.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Skilos le 6/5/2008, 19:47

Flood :affraid Ce n'est pas du russe ... Ca ressemble a du russe ?!
tongue C'est du Grec (moderne) Et ca veut dire : "Den Xekhno" = "Je n'oublie pas" . Pourquoi ? Regarde l'image ^^ Impressione moi et dis moi ce que ca represente ^^

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Il faut vivre comme on pense, sinon, tôt ou tard, on finit par penser comme on a vécu. »
Paul Bourget
avatar
Skilos
Modérateur des Artistes
Modérateur des Artistes

Nombre de messages : 1252
Age : 26
Localisation : Le Corps en France le Coeur a Chypre
Date d'inscription : 06/05/2008

http://www.opk.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Lyryana le 6/5/2008, 19:48

Ca représente la Chypre ensanglantée. Ce que tu ne dois pas oublier, c'est une guerre ou des massacres là bas ?
Apporte nous ta science. =)

PS : J'adore la mythologie grecque, fais gaffe ! Je suis incollable Wink
avatar
Lyryana
Futur Artiste

Nombre de messages : 1467
Age : 24
Date d'inscription : 27/02/2008

http://daughter-of-love.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Youle le 6/5/2008, 19:49

C'est le nord de la Grèce en sang non ? Ou de la Crète ? Il y eu des guerres (houuu l'inculte >

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Champion of the World of GOLD MODEM ! Mais caché !

http://blog.chezleyoule.com/

La Terre coule, profitez !
avatar
Youle
Admin

Nombre de messages : 1928
Age : 27
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 24/02/2008

http://blog.chezleyoule.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Youle le 6/5/2008, 19:49

Ah bah non >< Blandus a raison ^^

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Champion of the World of GOLD MODEM ! Mais caché !

http://blog.chezleyoule.com/

La Terre coule, profitez !
avatar
Youle
Admin

Nombre de messages : 1928
Age : 27
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 24/02/2008

http://blog.chezleyoule.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Skilos le 6/5/2008, 20:00

Mythologie grecque ? (entre parentheses, je parie que je peut te coller dessus ^^ (que ca veuille dire ce que cela veut dire))
Sinon, eh bien je vais le dire tres simplement car c'est assez compliqué.
JE suis chypriote ( CHYPRE )
En 1974 mon pays s'est fait envahir illagelement par la Turquie ( pas mal de morts des disparus etc) le Nord tu pays etant toujours aujourd'hui OCCUPé ( plus de 200 000 refugiés ).
Et Chypre est souvent oublié, tout ce qu'on veut s'est la paix et NOTRE terre. On parle du Tibet ? Et chypre alors? c'est tout prés mais on parle pas de ce que fot les Turques au nord a notre patrimoine chretien .... enfin ...)
Donc .. sur les cahiers par exemple des ecoliers au SUD (greco Chypriote) il ecrit "Je n'oublie pas"
JE n'oublie pas mon pays, je n'oublie pas le massacre, je n'oublie pas la division, je n'oublia pas Que le nord de chypre est Illegal et qu'il m'appartient a moi et a mes compatriotes.

Voila .... desolé de vous deranger avec ca mais je sais pas faire plus court ^^

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Il faut vivre comme on pense, sinon, tôt ou tard, on finit par penser comme on a vécu. »
Paul Bourget
avatar
Skilos
Modérateur des Artistes
Modérateur des Artistes

Nombre de messages : 1252
Age : 26
Localisation : Le Corps en France le Coeur a Chypre
Date d'inscription : 06/05/2008

http://www.opk.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Lyryana le 6/5/2008, 20:11

Aaah d'accord... C'est bien ce que je me disais.
Mythologie grecque <3 Tu dois avoir pas mal de connaissances dessus, normal tu y vis hein ^^ Mais j'adore ça <333
avatar
Lyryana
Futur Artiste

Nombre de messages : 1467
Age : 24
Date d'inscription : 27/02/2008

http://daughter-of-love.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Youle le 6/5/2008, 20:15

Wahou c'est beau !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Champion of the World of GOLD MODEM ! Mais caché !

http://blog.chezleyoule.com/

La Terre coule, profitez !
avatar
Youle
Admin

Nombre de messages : 1928
Age : 27
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 24/02/2008

http://blog.chezleyoule.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Youle le 6/5/2008, 20:15

Triste en meme temps, mais beau

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Champion of the World of GOLD MODEM ! Mais caché !

http://blog.chezleyoule.com/

La Terre coule, profitez !
avatar
Youle
Admin

Nombre de messages : 1928
Age : 27
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 24/02/2008

http://blog.chezleyoule.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un autre monde, peut-être... / Fantastique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum