Reflexion sur les sens de la vie de l'univers et de tout le reste #1 : l'anniversaire / Réflexion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reflexion sur les sens de la vie de l'univers et de tout le reste #1 : l'anniversaire / Réflexion

Message par Aryko le 2/8/2009, 12:48

"quoi ça ta pas suffit la dernière fois ?"
Voilà de nouveau une réflexion philosophique et pertinante blindé de parenthèses et de fautes d'orthographes (merdes à elles).






Joyeux aaanniiiveeersair boby* joyeux aaanniiiveersaire,
joyeux AAAniversaire boby JOYEUX ANNIVERSAIRE OUAIIIIIS, YOUPIII, TRALALA,
(clapclapclap),
-AAAAAH prfrfrfrfr
- OUAIIIIIS (clapclapclap), LES CADEAUX –LES-CADEAUX-LES CADEAUX
- Ah, celui là c’est le mien
-Mais qu’est ce que !?, HOOOO, un hareng** !!!!, oh ba merci alors,
fallait pas
- ah tu sais, c’est pas grand-chose, ça faisais un bout qu’il trainait sur la
table, donc je me suis dis, ah bas en voila un cadeaux qu’il vas faire plaisir à
boby.

Evénement annuel devenu banal : l’anniversaire est l’un des plus grand
mystère de l’homme. Découvrons ensemble son origine, tout le tralala qui vas
avec ainsi que son sens calligraphique.


L’anniversaire


La nature veut que l’on soit un peu plus vieux tous les ans,
se rapprochant ainsi de ce moment inoubliable et plutôt marquant qu’est la
mort.
L’Homme veut que l’on fête ça.
Anniversaire : nm, truc qu’on fête tous les ans et que c’est, comme de par
hasard, le jour où qu’on est né.
Bon vous l’aurez compris, c’est plutôt absurde, alors pourquoi le fêter ?
Comment en est on arrivé là ?
Pour consoler le pauvre anniversairé (car c’est ainsi qu’on les appelle) :
« Bas oui toi aussi tu crèveras un jour, allé arrêtes de pleurer sur le gâteau
(on compte le manger, gros dégeu) et ouvres tes cadeaux ».
Pour passer le temps ? « Dans 360jours c’est l’annive de Bob, le
filleul du cousin du grand-père du voisin, qu’est que je vais bien pouvoir
donner à ce sale gosse. »
Et bien ni l’un ni l’autre, l’anniversaire à une origine bien plus poilante.
Découpons ensemble le mot anniversaire pour retrouver son origine :
Anni, vient du grec Anni (car c’est un prénom en grec) et signifie Ani (car c’est
aussi un prénom en pas grec) , Versaire
vient de l’espagnole éthylique Versêre (a prononcer avec un accent
espagnole après avoir bu, rebu et rerebu )et qui signifie « sert moi un vers ».
Bon c’est bien beau tous ça mais « Anniversaire = Ani sert moi un verre »
ça nous avance pas beaucoup.
Et pourtant, tout est là.
En -512 avant Jean Claude***, On constata dans un bled pommé et sans intérêt
(bien que le bled pommé ne fut pas encore inventer), lors d’une grosse
beuverie, que la fillette de la maison, dans laquelle il y avais la grosse
beuverie (dans la maison, pas la fillette) était né à cette date précise, qui
était d’ailleurs le jours de naissance de JC**** (bien que 522 ans plus tôt)
prétendant que c’étais un signe du destin (puisqu’elle avais 10ans ce jour là,
les petits futés auront trouvé d’eux même), elle dû servir à boire pendant toute
la beuverie (chouette alors!). Alors les convives déclamaient dans un grec très correct :
« Anni, serum vera », ce qui signifie dans toutes les langues toute
aussi correct « Ani soit gentille et sert moi un verre » (Anni serum
vera n’a donc pas d’équivalent en anglais et en castor albinos). Mais voila, au
fil de la soirée (parce qu’il faisait nuit maintenant) leur grec très correct
déclina vers un espagnol éthylique un peu moins correct, Anni serum vera devint
Anniversaire … (ne me demander pas comment en -500 des grecs faisait pour parler espagnol
ni de vous faire du café histoire que je servent à quelque chose parce que je
sait pas en faire). Enfin bon, beugler Anniversaire à 3h du matin (car il était
3h du matin) ça rameute du monde. Alors tout le monde se rameutât chez Ani, Et
qu’est ce que vit le monde ?
Une dizaine d’individu dans un état pas très frais En presque demi-cercle à
réclamer de la bière (ce qui se dit je le répète Anni Versaire pour ceux qui
aurait sauté des lignes, c’est sûr, c’est tentant de sauté des lignes lorsqu’il
s’agit de lires des pages et des pages de conneries, mais soyez sympa et lisez
tout la prochaine, fois, sa m’éviteras de faire des résumés au milieu du texte,
d’autant plus que c’est vexant quand on lit pas tout) à la pauvre Ani (n’hésité
pas à revenir en arrière si vous êtes perdus, sinon je serait reobligé de faire
des résumés, et comme je l’ai déjà dis, c’est pas très respectueux) qui (cf
parenthèse précédente, non mais sans blague vous abusez grave là) aurait été
considérer comme le centre du demi-cercle si il avait été un peu plus
circulaire. C’est ainsi que l’anniversaire fit sa promotion, et étant un
prétexte pour se bourrer la gueule (assez fréquemment en plus puisqu’a chaque
date de naissance), il fit rapidement le tour des pays environnent. Mais
voila, comme ces bravent gens avait un
sens moral (ou plutôt firent le lien entre cette soirée et l’internement d’Ani
dans un asile psychiatrique), ils se
dirent que se bourrer la gueule/vomir/rire grassement/jouer avec la
voisine/tout ça tout ça devant les mirettes émerveillés de leur rejetons qui
n’aspirent qu’à devenir comme eux,
c’était pas forcement bien pour leur stabilité mental et leur
enrichissement culturel. C’est pourquoi on leur donne des jouets, pour les
occuper pendant que papa et maman vomissent dans la pièce d’à coté. Tout aurait
continué ainsi jusqu'à de nos jours, si l’autre abruti (JC*****) n’était pas né
500 ans plus tard. Ouais, celui qui fait des miracles sans se soucier de la
stabilité du marché. Cet inconscient
alla jusqu’à ruiner tout les viticulteurs et boulangés du
« coin » en transformant l’eau en vin (qui fit fureur à l’époque avec
son slogan phare : « ceci est mon sang , et bientôt le votre») et
en multipliant les pains (Personnellement je m’en fous pars que j’aime pas
l’alcool, ça a le gout du pas bon et sa sens l’odeur quoiqu’on fasse, du coup
j’aime pas). On constata donc un nombre incalculable de suicide bien marrant à l
‘aide de pressoir et de four à pain, depuis on se contente d’une lame de
rasoir, d’une corde ou d’un tramay****** (on savait rire à cette époque, mais
pour ce qui est des fours, l’idée fut tout de même reprise plus tard par le
comité des blondinets aux yeux bleu, bien qu’ils aient une notion plutôt vague
du suicide). Enfin bref, l’intervention
de l’autre abruti eux donc 2 conséquences :
1 Faisant des miracles et étant né le même jour qu’Anni, il ne fallu pas
longtemps pour comprendre que c’était un jours béni des dieux (ou du dieux, ça
dépend comment on voix les choses, dans ce domaine la aussi il chamboulât un
peu tout l’autre abruti), c’est pour ça qu’à cette même date et ceux tous les
ans, on se pète le bide en plus du foie en mémoire d’eux 2 (puis on oublia Ani puisqu’étant
dans un état second, c’était plus très vendeur d’y faire référence).
2 Les viticulteurs étant mort/ruiné, impossible de fêter l’anniversaire
correctement, on continua tout de même à
donner des cadeaux aux enfants qui ne comprenaient pas la gravité de la
situation (ils remarquèrent tout de même que l’ambiance n’était plus la même
dans la pièce d’a coté). Mais aux fils des ans, les parents étant devenus radin
(c'est-à-dire telle qu’on les connait aujourd’hui) ne donnèrent des jouets plus
qu’à l’anniversairé.
Une 20en d’années plus tard les ventes de vin reprenaient, mais il était
impossible de recommencer à ce bourrer la gueule parce que ces égocentriques de
sales gosses c’étaient habitués à ce que tout le monde sois autour d’eux pour leur
anniversaire. La fête prit donc une tournure haineuse que l’on retrouve encore
aujourd’hui dans sa pratique.
Le but d’un anniversaire consiste à
invité le plus de gens dans l’espoir d’avoir un cadeau qui plais dans le paquet,
(mais aussi pars que ça fait genre je suis important). Y’en a toujours qui font exprès d’arrivé en
retard ou en avance pour foutre en l’air votre petit programme. Après, au
moment ou ça t’arrange le moins c'est-à-dire quand t’es en train de gagner au
trivial poursuit (je dis trivial poursuit pour faire comme si c’était des
enfants studieux, mais teken 3 serait plus approprié), les autres trouvent rien
de mieux à faire qu’éteindre la lumière et chanter très fort et très mal des
chansons sans intérêt pour pouvoir tricher tranquille, heureusement qu’il y
quelqu’un qui arrive avec des bougies pour éclairer la pièce (à croire que
c’était fait exprès), tu remarque qu’il y a un gâteau sous les bougies et comme
de par hasard y’a autant de bougies que tu a d’années (de plus en plus louche),
et la tu comprend, à oui, c’est vrai, bon y’a le rituel de celui qui se croit
malin en demandant « et sa lui fait qu’elle âge ?» histoire de voire
si tu sais conter ou si tu à alzheimer (ou tous simplement, et plus probablement
par jalousie de ne pas être le centre de ce petit monde) . Viens le moment tant
redouter de souffler les bougies, redouter parce que tout le monde prend de
photo à ce moment, celui au t’a l’air le plus con, ou ton visage est
contorsionner par l’effort de souffler et de viser les bougies, et tu sais que
20ans plus tard on te poursuivra encore la photo à la main pour se foutre de ta
gueule. Suite à ça tout le monde agite et entrechoque frénétiquement les mains,
c’est ridicule mais c’est la tradition qui veut ça pour exprimer un état
d’euphorie. Tu peux toujours te venger en crachant sur le gâteau, de toute
façon ils en veulent pas (fait étrange : quoiqu’il y est dedans, il seras
toujours « hum délicieux ») .
Enfin les cadeaux, la seule utilité de cette fête, à ba nan, ils sont
tous nul.


Sens calligraphique : comme pour tout les autres mots, « anniversaire » s’écrit et se lie
de gauche vers la droite.


Je vous souhait à tous un joyeux anniversaire pour les
années à venir.


Lexique des * : *******


*J’ai écrit boby mais vous pouvez bien évidement changer ce
prénom par un autre légèrement moins ridicule.


** Le hareng c’est excellent pour la santé, les gastronomes
conseillent dans manger 3 par jours et si possible au petit déjeuné, sinon vous
pouvez vous entretenir physiquement en coupant des hêtres bicentenaire avec.


*** A moins que ce ne soit Jules César …


**** Il s’agit là du diminutif de Jules César (à moins que
ce ne soit Jean Claude), c’est simple mais il fallait y penser. D’ailleurs arrêtez
de vous faire passer pour encore plus bêtes que vous ne l’êtes déjà, vous me faite
perdre mon temps.


***** A non, sa suffit maintenant, je viens de l’expliquer,
merde à la fin*******.


****** Je sais que ça s’écrit pas comme ça mais je fais ce
que je veux, na !


******* Et au début aussi d’ailleurs.


********Ne cherchez aucune logique qui différencie le
contenue des parenthèses et des *
avatar
Aryko
Modérateur des Artistes
Modérateur des Artistes

Nombre de messages : 2064
Age : 26
Localisation : Quelque-par par là
Date d'inscription : 25/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reflexion sur les sens de la vie de l'univers et de tout le reste #1 : l'anniversaire / Réflexion

Message par Fou le 8/8/2009, 09:15

T'es trop fort !!! Je demande vite d'autres épisodes quand tu auras le temps, je sens que je n'ai pas fini de me bidonner !
"ou tout simplement par jalousie de ne pas être le centre de tout ce petit monde" ! C'est exactement ça c'est affreux !!
Un autre un autre *entrechoque ses mains frénétiuement*

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Mieux vaut croquer la vie à pleines dents que vivre ses dents pleines à croquer (ce qui ne veut strictement rien dire).
avatar
Fou
Admin

Nombre de messages : 5335
Age : 24
Localisation : Au beau milieu de nulle part, puis à droite sur 500 mètres
Date d'inscription : 02/03/2008

http://www.tomberduciel.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reflexion sur les sens de la vie de l'univers et de tout le reste #1 : l'anniversaire / Réflexion

Message par Un univers dans la tête le 26/8/2009, 11:10

Un autre! Un autre! Un autre! Un autre! Un autre! Un autre! Un autre! Un autre! Un autre!
avatar
Un univers dans la tête
Artiste Maudit

Nombre de messages : 2166
Age : 25
Date d'inscription : 12/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reflexion sur les sens de la vie de l'univers et de tout le reste #1 : l'anniversaire / Réflexion

Message par Nere le 2/9/2009, 11:56

Mdr énorme ^^

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
"Il arrive au bout et referme la bouche. Mon dernier lien avec ce monde saute comme un maillon dans une chaîne. Je m'en vais en laissant derrière moi une forte odeur de soufre. Juste histoire qu'on se souvienne de moi. "
La trilogie de Bartiméus - L’Amulette de Samarcande by Jonathan Stroud
avatar
Nere
Admin

Nombre de messages : 3113
Age : 24
Localisation : Word, 9ème page, paragraphe 4
Date d'inscription : 25/02/2008

http://ivoryfeather.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reflexion sur les sens de la vie de l'univers et de tout le reste #1 : l'anniversaire / Réflexion

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum