Le mal que j'ai à parler de toi / Heart Story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mal que j'ai à parler de toi / Heart Story

Message par Lyryana le 16/12/2009, 08:32

Si tu savais un instant quel douleur tu m'infliges chaque jour, j'ose espérer que tu te traînerais par terre pour demander pardon au rédempteur. Mais, en tant qu'ex-sataniste, tu ne crois pas dans le pardon, tu ne vis que dans la vengeance et l'humanité bestiale, et tu m'entraînes à suivre ton exemple. Tu n'as même pas idée des efforts que je procure pour m'empêcher de clamer ton nom sur les toits du lycée et de la ville, dire ce que je t'ai fait et ce que tu m'as laissé te faire, alors que tu as par la suite parjuré ton amour. Tu es le pire des êtres que j'ai rencontré, parce que le plus minable, le plus décevant, et surtout, le plus tentateur. Si tu savais dans quel état tu me plonges chaque jour, chaque nuit, depuis que cette chose abominable s'est passée, et plus longtemps encore depuis que tu as détourné l'objet de ton intérêt. Tu as TUE mon amour-propre, moi qui en avait si peu, tu m'as réduite à rien. Tu me considères comme une fausse victime. Tu as tout de mon père, qui refuse d'assumer la peur qu'il m'a asséné à l'enfance. Toi, tu refuses d'assumer l'amour et le désir que tu m'as voué. Tu le refuses, et tu mens, parce que tu as peur que la petite vie confortable que tu mènes à mes dépends depuis presque un an soit réduite à néant par le fait qu'elle te quitte. Eh bien, crois moi, ce ne serait pas une mauvaise chose que tu te retrouves tout seul, parce qu'au moins tu ne serais pas obligé de lui mentir chaque jour. Et elle, elle serait en sécurité de toi. Mais tu vois, elle t'aime, elle t'aime comme une folle, elle fait ce que je n'ai jamais pu faire avant que tu me laisses toute seule.
Si tu savais à quel point tu as brisé mon coeur. BRISE. Je ne suis plus qu'une loque, depuis que je ne connais plus tes bras. J'ai vécu dans une telle ivresse de passion avec toi que je suis devenue dépendante de ton corps. Ce corps que je ne peux plus serrer contre moi, cette bouche que je ne peux plus embrasser, sauf dans les flashs terribles qui reviennent presque chaque nuit. Tu plonges mon être dans un état de torture. A chaque fois, je me dis qu'il faut que je t'oublie, que j'abandonne cette idée d'assouvir ma vengeance, que je te laisse en paix, puisque tu t'es si bien convaincu qu'il n'y avait rien eu entre nous. Mais je prie Dieu tous les soirs, et je peux te dire qu'il ne m'écoute pas. Il a beau exister, j'ai beau croire en lui et dans le fait qu'il est moteur de la vie, ce n'est pas lui qui viendra m'aider contre toi. On lui a faussement attribué cette fonction de venir nous punir et nous châtier en cas d'impiété. J'en fais preuve, et je rêve qu'il vienne me frapper de sa colère pour que je sois purifiée de ce vice que j'entretiens pour toi. Mais il n'a pas ce pouvoir. Et on m'a trompé sur ce point. Ce n'est pas lui, c'est les autres qui me l'ont dit qui sont responsables.
Si tu savais comme je te hais et comme je te désire à la fois. Je te désire parce que tu as osé me laisser tomber. Je te désire d'autant plus que tu m'as abandonné, parce que je ne parviens pas à me faire à l'idée que ça ait pu arriver. Surtout que tu m'as plus d'une fois prouvé que tu étais capable de revenir sur tes promesses. Sinon, tu ne m'aurais pas embrassé ce jour là. Tu n'aurais pas cédé à la tentation que je t'offrais. Non, tu es vraiment minable. Et tu m'accuses de tout, alors que tu as ta part dans l'histoire. C'est normal de craindre pour son bonheur.
J'hésite encore entre attendre des excuses, à me venger, à t'oublier ou à te voir revenir me faire souffrir. Je ne sais comment je réagirais si tu revenais à moi, soumis, plein de désir. A l'instant même, je pense que je te céderais, même si mon esprit élabore de magnifiques mises en scène où je te ris au nez ou que je te pardonne. Tu vois, finalement, c'est toi qui a gagné. C'est moi qui suis prise au piège. Et j'ai honte, j'ai tellement honte de le dire, et de vivre chaque jour avec cette souillure. Mon Dieu, je t'aime, je t'aime. Je te vois à mes côtés dans les draps, et je me dis que si j'avais été moins prudente, je t'aurais cédé avec plaisir. Mais vu comment tu as réussi à me traiter, je me félicite de pouvoir tomber amoureuse d'un autre homme qui m'aura, me possédera, et se glissera en moi, comme, je l'espère, tu ne le pourras jamais.
J'ignore comment finir cette lettre, mais une chose est sûre : je suis au supplice, et je ne sais comment m'en sortir. Si on pouvait prier pour moi, peut-être que ça m'aiderait. Je sais également que j'ai besoin d'une autre obsession que toi. Si je trouvais un symbole, une icône, un homme, un objet, un espoir auquel m'attacher de façon maladive et passionnée, je sais que je t'oublierais. Mais personne, pas une, n'a réussi à te remplacer. Prie pour moi, toi aussi, je t'en prie, afin que je te laisse partir de moi. Ma peau est encore imprégnée de ton odeur et de ta chaleur. Fais la redevenir glacée et sans vie dans mon coeur. Prends pitié de moi. Je t'en supplie. Prends pitié de moi. Ne me laisse pas. Ne me laisse pas. Ne me laisse pas. S'il te plait. Laisse moi finir cette lettre et t'oublier. Signe mes mots à ma place, engage toi à disparaître, je t'en supplie, avant que je te fasse du mal, avant que je me perde dans le gouffre de mon indignité. Je t'aime, je t'aime, pardon, j'aime mon bourreau.
avatar
Lyryana
Futur Artiste

Nombre de messages : 1467
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2008

http://daughter-of-love.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal que j'ai à parler de toi / Heart Story

Message par Fou le 16/12/2009, 13:09

Cette lettre semble inspirer du syndrome de Stalingrad non ? =X

EN tout cas, très bien écrite !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Mieux vaut croquer la vie à pleines dents que vivre ses dents pleines à croquer (ce qui ne veut strictement rien dire).
avatar
Fou
Admin

Nombre de messages : 5335
Age : 25
Localisation : Au beau milieu de nulle part, puis à droite sur 500 mètres
Date d'inscription : 02/03/2008

http://www.tomberduciel.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal que j'ai à parler de toi / Heart Story

Message par Antinéa le 16/12/2009, 13:47

Qu'est-ce que le syndrome de Stalingrad?
avatar
Antinéa
Amis Artiste

Nombre de messages : 834
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal que j'ai à parler de toi / Heart Story

Message par Fou le 16/12/2009, 14:38

Syndrome de Stockholm, désolé ! ><

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Mieux vaut croquer la vie à pleines dents que vivre ses dents pleines à croquer (ce qui ne veut strictement rien dire).
avatar
Fou
Admin

Nombre de messages : 5335
Age : 25
Localisation : Au beau milieu de nulle part, puis à droite sur 500 mètres
Date d'inscription : 02/03/2008

http://www.tomberduciel.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal que j'ai à parler de toi / Heart Story

Message par Lyryana le 16/12/2009, 15:48

On peut dire que ça n'est pas du tout inspiré de cela... xD

J'ai l'impression que ce que j'écris hors des thématiques, personne ne trouve ça intéressant. xD
avatar
Lyryana
Futur Artiste

Nombre de messages : 1467
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2008

http://daughter-of-love.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal que j'ai à parler de toi / Heart Story

Message par Nere le 16/12/2009, 16:06

PUTAIN =D
ENORME !!!
L'ambiance est parfaite, le style nickel, le rythme trop bon.
(y'a des tites fautes mais on s'en fou. A part peut être "efforts que je procure". Tu veux dire "efforts que je fais" ou un truc du genre... procurer c'est donner)
Bravo !!
Et j'suis pas du tout d'accord, parck en plus, ta "thématique", elle y est toujours xD

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
"Il arrive au bout et referme la bouche. Mon dernier lien avec ce monde saute comme un maillon dans une chaîne. Je m'en vais en laissant derrière moi une forte odeur de soufre. Juste histoire qu'on se souvienne de moi. "
La trilogie de Bartiméus - L’Amulette de Samarcande by Jonathan Stroud
avatar
Nere
Admin

Nombre de messages : 3113
Age : 24
Localisation : Word, 9ème page, paragraphe 4
Date d'inscription : 25/02/2008

http://ivoryfeather.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal que j'ai à parler de toi / Heart Story

Message par Antinéa le 16/12/2009, 16:30

Je trouve ça très bien que tu te permettes de t'exempter des thématiques communément admises sur ce forum (féérique, épique, fantastique...). Non qu'elles me déplaisent, mais le changement est agréable.
avatar
Antinéa
Amis Artiste

Nombre de messages : 834
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mal que j'ai à parler de toi / Heart Story

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum